Facebook accusé d’enregistrer les Appels et SMS

Facebook

Depuis l’affaire Cambridge Analytica et le rôle de Facebook dans la collecte des données de 50 millions d’utilisateurs, de plus en plus d’internautes souhaitent savoir quel type d’informations le réseau social a récoltées sur eux.

En téléchargeant une copie de leurs données personnelles conservées sur Facebook, des utilisateurs ont découvert que le site de Mark Zuckeberg a depuis des années ou des mois enregistré l’historique de leurs appels et de leurs SMS, mais aussi la durée, l’heure et la date de ceux-ci.

Le réseau social maintient que si les utilisateurs ne souhaitent plus utiliser cette fonctionnalité, ils peuvent la désactiver à tout moment dans les paramètres et assure que tout l’historique des appels et des textes précédemment partagés via cette application est supprimé.

Des informations pour affiner l’algorithme de Facebook Facebook a fini par réagir à cette polémique ce dimanche 25 mars, dans un communiqué publié sur l’un de ses blogs, assumant la conservation de ces historiques : “La journalisation de l’historique des appels et des textes fait partie d’une fonctionnalité d’activation pour les utilisateurs de Messenger ou de Facebook Lite sur Android.

L’entreprise explique que l’accord de l’utilisateur pour l’enregistrement des métadonnées de ses appels et SMS est “intégré” depuis 2015 à son accord lié à la fonction de synchronisation des contacts des applications Messenger et Facebook Lite sur Android.

Le réseau social assure qu’il n’a jamais vendu ce genre d’informations à des sociétés tierces et que celles-ci sont stockées en sécurité.

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*